Prendre sa place... ou simplement l'occuper?

Déco Feng Shui, comment désencombrer, faire place à la nouveauté, feng shui bruxelles, home organising bruxelles, home organizing bruxelles

Comment prendre sa place quand on est plutôt discrète? 

 

Sans compter que le mot « PRENDRE » suggère que le processus risque d’être difficile et implique de déranger d’autres personnes.

 

Et si le secret ne résidait pas tant dans le fait de « prendre » votre place, mais plutôt de redécouvrir cette place qui est la vôtre et de l’occuper en toute simplicité?


Qui suis-je?

Quand je suis devenue maman… je suis restée « maman avant tout » pendant de nombreuses années.

 

Au travail, alors que j’étais salariée, j’étais la personne à qui on savait qu’on pouvait confier des projets de grande ampleur parce que j’allais les réaliser sans broncher et, en plus, j’allais « assurer » !

 

Et pour couronner le tout, mon entourage personnel et professionnel me ressemblait. Personne pour faire bouger le statu quo !  Mais je le comprends…

 

Probablement par besoin d’être reconnue et acceptée, on reste à sa place, on reste sur les rails. On peut parfaitement décrire tout ce qui ne tourne pas rond dans notre vie, mais en réalité on ne sait plus ce dont on a envie. On s’est perdu sur le chemin et on ne sait plus qui on est vraiment. On ressent un décalage profond entre ce qu’on fait et ce qu’on veut faire, et en même temps une peur panique de changer le cours des choses.


Et si... ?

Et si, en réalité, je n’étais effectivement « pas que » une maman et une professionnelle à qui on peut tout demander ?

 

Et si, en réalité, j’étais aussi une femme créative, inventive, sensible, joyeuse et généreuse, dont l’expérience et les connaissances peuvent aider les autres ?

 

Et si, en toute humilité, je pouvais alors moi aussi amener d’autres femmes à réaliser qu’elles

ont une place magnifique à occuper dans ce monde… LEUR place !

Faire le choix... de soi !

Est-ce que cette réalisation m’est venue du jour au lendemain ? Vous imaginez bien que non !

 

Dans mon cas, c’est ce burn-out révélateur en 2013 qui m’aura permis de me poser ces questions salvatrices.

 

Est-ce que cela veut dire qu'il faut passer par un burn-out pour réussir à prendre sa place ?  Je vous répondrais qu' un burn-out, un accident, une maladie, une séparation, un licenciement ou un simple épuisement momentané...  les signaux de la vie sont nombreux quand on CHOISIT de les écouter !

 

Car oui, faire un choix est nécessaire.

 

Cette ré-invention, cette réalisation de soi est un chemin, sur lequel j’ai CHOISI de me faire

accompagner par des coachs fabuleux qui m’ont amenée à me confronter à mes peurs et à les apprivoiser.

 

Peur d’échouer, peur de réussir, peur d’être jugée, d’être moquée en exerçant une activité hors

du commun, peur de l'insécurité financière… vous connaissez probablement aussi certaines d’entre elles !

 

Cette réalisation de soi est aussi le fruit d’une reconnexion intérieure, à laquelle j’ai accédé en épurant mon habitation et en me défaisant ainsi petit à petit des étiquettes, en lâchant prise sur ce que je pensais être essentiel alors qu’il était ailleurs, et en me détachant des restes de mon « ancien moi » qui ne me correspondait plus.

 

J’ai aussi progressivement choisi de me reconnecter à mon être tout entier, en changeant mes habitudes alimentaires petit à petit, en prenant soin de moi et en reprenant une activité physique qui me permet de confirmer que « yes, I can ! » Non seulement je retrouve l’énergie qui me fait avancer, mas je peux aussi dépasser les limites que je pensais ne pas pouvoir franchir… et m’en sortir avec le sourire !

 

Ré-investir mon habitation de manière consciente devient alors un moyen de soutenir cette nouvelle direction, vers ce « nouveau » moi… ou plutôt le « vrai » moi, qui était caché sous toutes ces couches visibles et invisibles. 

 

Après avoir pris le temps de m'écouter, après avoir lâché ce dont je n'avais plus besoin pour avancer, j’ai pris mes responsabilités.  J’ai pris ma vie en main pour y remettre du sens.

 

J’ai ainsi retrouvé confiance en moi, en mes capacités, en posant pas à pas des petites actions imparfaites mais constantes.  En m’ouvrant aussi à de nouvelles rencontres, avec des personnes en accord avec mes valeurs retrouvées et mes nouvelles aspirations.

 

Et finalement, mon estime de moi s’en trouve renforcée puisque, comme une évidence, je ressens

cette incroyable sensation d’ETRE tout simplement.

 

Et donc d’ETRE à ma place.

 

Pas besoin de la chercher, cette place, en réalité je l'occupe ICI et MAINTENANT.

 

Est-ce que je doute de moi parfois ? Bien sûr ! (« Syndrome de l’imposteur, sors de ce corps ! »)

 

Est-ce que je suis toujours au top ? Absolument pas ! Le Yin et le Yang, l’alternance entre l’intériorisation et l’action, entre le positif et le négatif… vous voyez… ?!

 

Est-ce que je regrette de m’être lancée sur ce chemin ? Pas une seule seconde.

 

ETRE à sa place

Vous l’aurez donc compris, il n’est pas nécessaire de « lutter » pour prendre sa place.

 

Il s’agit en réalité de faire le silence en soi et autour de soi… de s’écouter et d’ETRE simplement, ICI et MAINTENANT.

 

En re-découvrant ou en ré-inventant la personne que vous êtes vraiment, vous vous installerez

tout naturellement et en douceur à votre place.

 

Et de cette place, qui vous est en réalité acquise depuis le début… vous pouvez maintenant

rayonner en toute liberté!


Vous voulez allez plus en détails dans la découverte du Feng Shui et

de la Décoration en Conscience pour changer votre vie ?


Cette publication vous a plu? Partagez-la!

Écrire commentaire

Commentaires: 0